accueil  / NOUVELLES
 

Discours d’ouverture prononcé par le Gouverneur Jean Baden Dubois à l’occasion de la présentation «La Cotation de Crédit : Un outil moderne dans la gestion des risques » animée par FICO et Turbo System.
Jeudi 25 janvier 2018



Chers Collègues du Conseil d’Administration,
Mesdames, Messieurs Les Directeurs Généraux des Institutions Financieres
Monsieur le Directeur de Turbo System,
Chers Collaborateurs,
Chers invités
Mesdames /Messieurs


Après des décennies dans le développement de systèmes informatiques et de technologies de l’information, comme dans l’univers financier national, à la fois dans le secteur privé et à la BRH, j’éprouve un plaisir tout particulier à introduire le Bureau d’Information sur le Crédit, notre BIC, à cette nouvelle étape de son expansion au bénéfice d’une croissance saine et durable de l’économie à travers la distribution du crédit.

En décembre 2013, j’avais eu l’insigne honneur, comme Directeur Général de la BRH, de présider à la cérémonie de lancement des premiers essais de soumission de données avec les banques de la place. En quatre ans, le BIC a fait du chemin, ayant gagné la confiance des intermédiaires financiers et aussi une place stratégique dans le développement futur du système des paiements et, par conséquent, de l’économie.

Je me permets de vous rappeler brièvement que le Bureau d’Information sur le Crédit, initié par la Banque de la République d’Haïti dès 1999, a pour principale mission d’opérer un système d’informations sur les antécédents de crédit des agents économiques du système financier haïtien. L’idée de mettre en place le premier Bureau de Crédit vise à favoriser le partage de l’information sur le crédit et permettre ainsi aux diverses Institutions financières d’avoir une meilleure approche de l’octroi du crédit.

Les objectifs de cette nouvelle agence s’inspirent de la politique générale et de l’action à long terme du Conseil d’Administration de la BRH qui veut s’attaquer au défi majeur de démocratiser le crédit tout en limitant les risques. Le BIC est appelé également à jouer un rôle majeur dans la politique d’inclusion financière de la banque centrale, conjointement avec les autres pouvoirs publics.

Mesdames, Messieurs,

Je vous disais que le Bureau d’Information sur le Crédit a grandi. Le nombre de rapports de crédit sollicités (par les offreurs de crédit) est passé de 5683 en juillet 2017 (début des opérations) à 12333 quatre mois après (en décembre), pour atteindre 62096 à date. Un tel dynamisme reflète l’intensité du marché du crédit ainsi que l’importance de l’information pour la gestion des risques et, par conséquent, l’importance croissante du BIC. Dans une perspective de moyen et long termes, des institutions comme le Bureau d’Information sur le Crédit (BIC), le Fonds de Développement Industriel (FDI), sont appelées à jouer des rôles stratégiques extrêmement importants dans l’économie et la BRH est prête à consentir tous les efforts pour leur permettre de faire face aux défis susceptibles d’affecter leurs performances.

Pour le BIC spécifiquement, nous anticipons une amélioration continue de leur base de données ainsi que l’incorporation de certaines fonctions de l’ancienne Centrale des risques. Il est prévu également l’intégration de trois institutions financières non bancaires, le FDI, la Sohfides et la Ayiti Leasing, et le démarrage d’un projet pilote d’admission des caisses d’épargne. Le BIC va également développer pour le système financier de nouveaux produits, c’est-à-dire, de nouveaux rapports sur le crédit comme la cotation de crédit ou le credit scoring, un outil, permettant une évaluation numérique du potentiel risque de prêter à un client, ce qui facilitera les prises de décisions d’octroi de prêt de manière rapide et équitable. Ce produit sera développé avec la firme FICO, le leader mondial dans le domaine des logiciels analytiques, grâce à un partenariat technique avec la firme Turbo System.

A cette phase des débats, comme le projet de credit scoring est l’objet de notre rencontre ce matin, je passe la parole à M. Darbouze, de Turbo System.

Merci !